Subscribe Us


The $100 startup de Chris Guillebeau



Le sous-titre du livre est “reinvent the way you make a living, do what you love, and create a new future”, c’est-à-dire “réinventez votre manière de vivre, de faire ce que vous aimez et de vous créer un nouvel avenir”. L’auteur, Chris Guillebeau appartient à la génération des bloggeurs à succès. Il a développé son site anticonformiste « The art of non-conformity » et prône l’accomplissement personnel. Il met par exemple beaucoup l’accent sur le fait de vivre de sa passion et de vivre « libre ». Dans son approche, l’entreprenariat est un moyen de se libérer et de créer son propre emploi. 

Grâce à l’essor des nouvelles technologies, c’est aussi l’avènement des microentreprises. Car ces technologies offrent à quiconque une portée nouvelle et la possibilité de cibler le monde entier. Les 3 éléments nécessaires à une entreprise Il s’agit d’un produit, du client et du moyen de faire la transaction. La création de valeur de l’entrepreneur se trouve entre sa passion et ce que souhaite son marché. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de bâtir une affaire autour d’une passion. Pour cela, il faut que cette passion puisse apporter de la valeur ajoutée, avoir une utilité. Si c’est le cas, l’entrepreneur pourra la transformer en produit, en service ou en prestation, et lancer son affaire. Il est notamment possible de partager son expertise à travers des enseignements en effectuant des vidéos, des ebooks, des cours ou encore de faire du conseil. 

Comment attirer les clients Il s’agit avant tout de répondre à un besoin. Ce besoin peut être l’un des désirs émotionnels de base comme être accepté, être aimé ou s’éviter une peine comme un conflit, de l’incertitude ou du stress. Il faut aussi cibler le bon profil de client. L’important est avant tout de créer de la valeur, c’est-à-dire avoir une offre qui soit utile à son marché. Pour cela, le produit sera conçu pour répondre aux besoins du client. Il faut que le produit propose un bénéfice direct, qui attire naturellement le client sans devoir faire du racolage. Le prospect sera encouragé à accepter l’offre si celle-ci est limitée dans le temps. Il faudra aussi instaurer une garantie et traiter les objections, les incertitudes pour sécuriser le prospect. L’auteur propose de rajouter un petit plus après la vente – un cadeau ou une surprise –  pour augmenter la satisfaction du client et le fidéliser. Se lancer vite à moindre frais L’auteur prône l’action rapide plutôt qu’une réflexion qui n’aboutit jamais. Cette idée est proche de l’esprit de Lean Startup et on la retrouve souvent dans la littérature traitant des startups et des lancements de produit. 

C’est en effet à la toute première vente que l’on a réellement une affaire, pas avant. Le plan d’affaire sera ainsi réduit à l’essentiel, avec les objectifs, les contours de l’entreprise et les défis à relever. Il sera réajusté dès que l’entreprise sera lancée. L’idée est de faire des tests rapides avec un petit budget, ce qui fait aussi penser à Lean Startup. Être rentable le plus vite possible Le projet d’entreprise doit lui permettre d’être viable économiquement, rentable, très rapidement. L’auteur recommande un investissement faible, pas forcément par le biais d’un emprunt. 

Cela peut se faire par exemple par le financement participatif. Pour atteindre rapidement l’équilibre financier, les conseils du livre sont notamment de : Fixer le tarif d’un produit, service ou prestation en fonction de la valeur qu’il apporte au client, pas en fonction de son coût Au lieu de chercher du financement, chercher la rentabilité dès le début Proposer des gammes de produits avec différentes échelles tarifaires (offre de base, version premium, etc.) de sorte à augmenter son périmètre de clientèle et toucher de nouveaux segments. De plus, au lieu de décider si oui ou non il veut le produit, le prospect sera occupé à considérer les différentes offres Faire des offres à abonnement pour stabiliser le revenu et fidéliser les clients Faire parler de soi L’auteur ne recommande pas d’investir des sommes astronomiques dans des médias traditionnels. Pour faire de la publicité à moindre frais, 

Chris Guillebeau conseille d’utiliser le bouche-à-oreille. À ce propos, lire l’essentiel du livre Contagious qui offre plein d’astuces pour y parvenir). Notamment de contacter toutes ses connaissances pour qu’elles parlent du projet autour d’elles. Il faut aussi asseoir sa présence sur internet et expliquer sa démarche pour faire parler de soi. Le livre conseille aussi de créer de l’anticipation, de l’attente autour de ses offres afin d’éveiller l’intérêt du marché et ainsi créer de la visibilité. 

La satisfaction client Une fois qu’une vente a été effectuée, il faut s’assurer de la satisfaction du client pour le fidéliser sur le long terme. Pour ce faire, comme déjà mentionné, il s’agit d’offrir davantage que la valeur promise. Par exemple à travers un petit cadeau, comme bonne surprise, que le client n’attend pas après la vente. 

Un développement étape par étape C’est un point de vue assez rare dans la doctrine marketing, mais l’auteur du livre ne prône pas une croissance à tout prix. il défend l’accomplissement personnel. En ce sens, il appartient à chacun de savoir s’il veut développer sa microentreprise et jusqu’à quel point. Il y a ensuite plusieurs axes de développements possibles, notamment gagner plus de clients, agrandir la gamme de produits ou ajouter des services. 

Une alternative consiste à jouer sur la fréquence et la taille des transactions, par exemple à travers les différentes offres que l’on a évoquées plus haut. 

L’auteur prône d’avoir une visée à long terme. En ce sens, il rejoint Jack Ma, le fondateur d’Alibaba. 





Enregistrer un commentaire

0 Commentaires